Cette semaine, c’est la rentrée des classes ! Terminé les dodos tardifs, il est temps de se remettre dans le bon rythme ! Il est important pour vo(s)tre enfant(s) de retrouver un sommeil réparateur. A quelques jours du moment fatidique, voici quelques conseils de dernière minute.

1. Respecter les besoins de chacun en sommeil

Chaque dormeur est différent : sommeil profond, sensible, gros dormeur ou petit dormeur. Le point commun de tous les enfants : pour être en forme, ils doivent suffisamment dormir. Il ne s’agit pas d’éduquer vos enfants à dormir moins mais d’écouter les besoins de chacun d’entre eux et d’adapter l’heure du coucher. Vos enfants doivent apprendre à reconnaître les signes de fatigue tels que le bâillement, le frottement des yeux, la sensation de froid,…

2. Réguler veille-sommeil

C’est peut-être la règle la plus importante, surtout chez les enfants. Ceux qui vont dormir à des heures irrégulières ou tardives ont plus tendance à être hyperactifs ou avoir des difficultés émotionnelles. Pour les parents, la tentation de laisser les enfants faire la grasse matinée le weekend peut-être grande. Selon la chronobiologiste Claire Leconte, ils se réveilleront en réalité à la même heure tous les jours, même s’ils traineront au lit. Et la qualité du repos ne sera plus la même. Il vaudrait mieux qu’ils se lèvent tôt et qu’ils prévoient de faire une sieste dans la journée.

3. Préparer le sommeil

Une fois que l’après-midi est passée, il est important de préparer vos enfants au sommeil. Des activités calmes tels que des jeux de société, des puzzles ou de la lecture peuvent apaiser l’excitation de la journée. Evitez de leur donner un écran : ceux-ci perturbent l’horloge principale du cerveau. En effet, leur lumière bleutée ressemble fort à la lumière naturelle et le cerveau va penser que la journée n’est pas terminée.

4. Dormir dans le noir

Durant la journée, le soleil est un atout indiscutable pour recharger l’hormone du sommeil. Mais selon Claire Leconte, c’est dans le noir que la mélatonine se synthétise. Le sommeil de vos enfants peut être perturbé par un simple filet de lumière. Veillez à bien fermer les rideaux/volets pour que l’obscurité soit totale. S’ils ont peur du noir, vous pouvez toujours mettre une veilleuse à choisir dans les tons orangés et non bleutés !

5. Toute la famille s’y met

Ces conseils sont applicables à toute la famille. Jeunes enfants, adolescents ou parents, adopter un rythme régulier sera bénéfique pour tous et toutes.

 

Bonne rentrée à tous !

 

Eurobrokers Insurance

Sources : Axa Belgium.